Aedes albopictus, le moustique “tigre”

Aedes albopictus est un moustique originaire d’Asie du Sud-Est. Agressif envers les humains et très nuisant là où il est implanté, il est potentiellement vecteur de d’arboviroses telles la dengue, le chikungunya ou le zika.

Morphologie

De petite taille, environ 5mm, Aedes albopictus est noir et présente des anneaux blancs sur les pattes, jusqu’au dernier tarsomère. Le bout des palpes sont blancs et une bande blanche unique et médiane traverse son dos.

De nombreux moustiques autochtones ont également les pattes annelées de blanc, mais sont plus grands et de couleur plus terne.

Un autre moustique exotique ressemble à Aedes albopictus : Aedes japonicus. Vous trouverez une description plus bas.

Biologie

Aedes albopictus est un moustique urbain, qui se développe dans les récipients contenant de l’eau stagnante (voir généralités). Il peut se contenter d’une très petite quantité d’eau et prolifère allègrement dans des gîtes très variés (soucoupes, seaux, avaloirs, récupérateurs d’eaux, terrasses sur plots, etc.).

En Alsace, il se développe à partir du mois de mai et jusqu’à novembre. Il pond ses œufs sur les parois verticales des récipients, à l’interface air/eau. Les larves se développent dans l’eau, de manière accélérée avec la chaleur et la disponibilité alimentaire : en été, le passage de l’œuf à l’adulte peut se faire en une semaine.

Les femelles adultes piquent principalement les mammifères avec une préférence pour les humains, de jour et en extérieur. Elles peuvent également piquer à l’intérieur des habitations. La nuisance générée par les piqures d’Aedes albopictus est extrêmement forte.

Dispersion et distribution

À la faveur de l’intensification des échanges mondiaux de marchandises, il a colonisé tous les continents (hors antarctique). Détecté pour la première fois en France métropolitaine à Menton en 2004, il n’a cessé de progresser le long des axes routiers et dans les grandes agglomérations. Les premières détections dans le Haut-Rhin ont été faites par la Brigade Verte en 2014 à l’Aéroport Bâle-Mulhouse puis en 2015 à l’autoport de Sausheim. C’est en 2016 qu’il s’est installé à la Porte du Ried et à Wickerschwihr, puis à Saint-Louis en 2018.  En 2020, 5 nouvelles communes sont touchées portant le nombre de communes colonisées à 8.

Risque pour la santé

Aedes albopictus a la capacité de transmettre certains pathogènes (dengue, chikungunya, zika), d’un hôte à l’autre. La piqure doit se produire à un moment bien précis de la maladie, la période de virémie, pour que le moustique soit porteur. Après une phase de maturation de plusieurs jours, une nouvelle piqure peut transmette le virus à une autre personne.

Remarque : Aedes albopictus n’est pas porteur de virus à l’état naturel et ne les transmet pas à sa propre descendance.

Ces maladies sont endémiques de la bande tropicale, mais peuvent être importées en métropole à l’aide des voyageurs. Le risque de transmission sur notre territoire est donc présent, bien que plutôt limité. Pour réduire au maximum ce risque, des mesures de lutte antivectorielles sont prévues par l’Etat avec le pilotage des Agences régionales de santé et des opérateurs de démoustication dont fait partie la Brigade Verte (voir Lutte Anti-Vectorielle).

Plus d’informations sur le moustique « tigre » :

https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/sinformer

Signaler le moustique « tigre » :

https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/signalements

Attention, tout ce qui vol n’est pas un moustique et tous les moustiques ne sont pas des moustiques «tigres». Plusieurs moustiques autochtones peuvent aussi présenter des rayures blanches…

Aedes albopictus, de la taille du globe sur une pièce de 1 cent.
Aedes albopictus est très petit.

Aedes albopictus, une bande blanche sur le thorax le différencie des autres espèces.
SIGNALER UN MOUSTIQUE
Portail national de signalement
SIGNALER UN MOUSTIQUE

L’identification des moustiques peut s’effectuer à différents stades de développement.

Oeufs, larves et imago femelle d’Aedes albopictus (moustique “tigre”)