Les moustiques

Les moustiques forment une famille d’insectes appelés les Culicidés. Classée dans l’ordre des diptères et le sous-ordre des Nématocères, cette famille est caractérisée par des individus aux antennes longues et fines, munis d’ailes pourvues d’écailles, et par des femelles possédant de longues pièces buccales en forme de trompe rigide de type piqueur-suceur.

Systématique du moustique

  • Série : invertébré (squelette externe)
  • Phylum : arthropode (corps segmenté)
  • Classe : insecte (tête, thorax, abdomen, trois paires de pattes et deux paires d’ailes)
  • Ordre : diptère (la deuxième paire d’ailes est réduite en balanciers)
  • Sous-ordre : nématocère (antennes longues)
  • Famille : culicidé (trompe piqueuse et suceuse)

Une grande variété d’espèces se cachent derrière le nom “moustique”.

On dénombre plus de 3500 espèces au niveau mondial, une cinquantaine en France métropolitaine et une trentaine d’espèces dans le Haut-Rhin.

Retrouvez les espèces inventoriées dans le Haut-Rhin!

Ces espèces sont réparties en six genres différents:

Aedes, Anophèles, Coquilletidia, Culex, Culiseta et Ochlerotatus.

Chaque espèce présente des comportements et des habitats spécifiques. Les périodes de développement varient également d’une espèce à l’autre.

Larves dans bassine

Larves dans une bassine de prospection d’un litre

Cependant toutes les espèces ont un cycle de développement composé de deux périodes bien distinctes :

  • une phase aquatique, c’est le développement larvaire et nymphal,
  • une phase aérienne pendant laquelle le moustique adulte vole s’accouple et pique.

Plusieurs facteurs sont indispensables au bon développement des moustiques :

  • la présence d’eau stagnante,
  • une température minimum.

Cycle de développement du moustique

Les moustiques sont des insectes holométaboles passant par 4 stades de développement successifs:

œuf, larve, nymphe, imago.

Sur cette image, il est possible de voir:

– une nacelle d’œufs (en bas à gauche),

– des larves à trois stades différents de développement (au centre),

– une nymphe, le dernier stade avant l’émergence du moustique adulte (en haut).

Les deux premiers stades de développement sont AQUATIQUES. Le dernier stade de développement est AÉRIEN.

Le cycle de développement des moustiques passe par l’accouplement des moustiques. Pour cela, peu de temps après leur émergence,  les moustiques “adultes” (imagos) se regroupent en essaim à quelques mètres du sol au coucher du soleil. Les femelles fécondées prennent ensuite un “repas sanguin” indispensable à la fabrication des œufs (espèce hématophage).

Cycle du moustique 2

Les femelles des moustiques piquent de préférence les vertébrés, mais ont presque toujours une préférence pour un ordre précis : certaines piquent les oiseaux, d’autres les batraciens, d’autres les mammifères. Elles piquent préférentiellement à certaines heures de la journée, le plus souvent aux crépuscules.

Environ quarante-huit heures après ce “repas de sang” et selon les espèces, les femelles déposent leurs œufs:

  • À la surface d’eaux stagnantes naturelles (mare, étang, trou de rocher, aisselle de feuilles, trou d’arbres…) ou artificielles (pneu, gouttière, pot de fleur, carcasse de voiture…),
  • Sur des surfaces inondables (marécages, prairies…).

Les œufs sont pondus un par un ou en amas (nacelles). La fécondité d’une femelle varie de 800 à 2500 œufs.

Ces œufs donnent naissance à des larves d’environ 2 millimètres. Ces larves passent par quatre stades de développement successifs, puis se métamorphosent en nymphes. Le stade larvaire a une durée qui varie de plusieurs jours à quelques semaines suivant les espèces et les conditions climatiques.

La nymphe est un stade de transition pendant lequel le moustique subit de profonds changements physiologiques et morphologiques. Au bout de deux à cinq jours de ce stade émerge le moustique adulte.

La plupart des espèces de moustiques ont une activité nocturne (Culex et Anophèles) ou crépusculaire (Aedes).

Le “repas de sang”  ne sert qu’à la fabrication des œufs. Les moustiques adultes se nourrissent principalement de sucs et de nectars de fleurs.

Les mâles ont une durée de vie d’environ trois semaines. Celle des femelles peut aller jusqu’à plusieurs mois.

À l’arrivée de l’hiver, certaines espèces s’abritent jusqu’au printemps dans des creux d’arbres, des granges, des caves… D’autres espèces passent la saison froide à l’état de larves dans l’eau ou encore sous forme d’œufs qui n’éclosent que lorsque la saison chaude revient.

œufs de moustique
larve de moustique
nymphe de moustique
femelle de moustique


Contactez directement le service de démoustication:

operationmoustiques@wanadoo.fr